• Dans les temps anciens, l'existence de « royaumes souterrains » était partie intégrante de nombreuses croyances religieuses, comme les Enfers de la mythologie grecque, le Svartalfheim de la mythologie nordique, le Sheol du judaïsme, l'Enfer du christianisme, ou Yajuj wa Majuj (Gog et Magog) de l'Islam.

    Edmund Halley émit en 16921 l'idée que la Terre était constituée d'une coquille creuse d'environ 800 km d'épaisseur, de deux coquilles concentriques intérieures, et d'un noyau central, ayant respectivement les diamètres approximatifs des planètes Vénus, Mars et Mercure. Ces coquilles seraient séparées par une couche atmosphérique, chacune d'elles aurait ses propres pôles magnétiques, et elles tourneraient à des vitesses différentes. Halley a proposé ce modèle pour expliquer des anomalies dans l'affichage des boussoles. Il émit l'hypothèse de l'existence d'une atmosphère lumineuse à l'intérieur de la Terre, celle-ci produisant les aurores boréales en s'échappant à l'extérieur2. Il émit également l'hypothèse que les mondes intérieurs pourraient être habités.

    Certains ont prétendu que Leonhard Euler avait également émis l'idée d'une Terre creuse, éliminant les coquilles multiples pour postuler l'existence d'un soleil intérieur qui fournirait de la lumière à une civilisation avancée. Cette conception pourrait provenir de la mauvaise interprétation d'un écrit dans lequel Euler relatait une simple expérience de pensée. Sir John Leslie développa plus tard cette idée, suggérant deux soleils centraux, qu'il nomma Pluton et Proserpine.

     

     

    suite: http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9ories_de_la_Terre_creuse

     


    votre commentaire
  • <script type="text/javascript"> </script> <script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

     

     

    La Terre est supposée basculer sur ses pôles magnétiques prochainement.

     


    Le sens du champ magnétique va s'inverser.
    Le nord au sud et le sud au nord
    et ce, dit-on, en moins d'une heure.

    Un tel évènement n'a pas eu lieu depuis 780 000 ans.

    Sur cette échelle magnétostratigraphique pour les 30 derniers Millions d'années on constate que
    le jour du grand RENVERSEMENT DES PÔLES est proche.




     

     



    Les bandes noires correspondent à un champ "normal" (comme aujourd'hui),
    et les bandes blanches à un champ inverse (comme ce qui se prépare).

    Les conséquences ne sont pas seulement d'ordre géologique:
    Tremblements de terre.
    Éruptions volcaniques ( Surveillez le Vésuve ).
    Raz de marées ( Genre Tsunami ).

    Or ces bouleversements ne se font-ils pas déjà remarquer dans le comportement des humains ?
    Homosexualité ( légalisé ).
    Insomnie (Vivre la nuit comme le jour...)
    Etc. etc. etc.

    Lors de ma conférence du mois de Avril 2007,
    j'ai osé dire que si Hitler avait gagné la guerre,
    il aurait sans doute inversé le symbole caractéristique de son mouvement politique NAZI.

    Pour la guerre: SVASTIKA = AGARTHA



    Pour la paix: SWASTIKA = SHAMBALLA



    Comme dans ce PAKOUA oriental:

    YIN / Féminin

    YANG / Masculin



    SENS DE LA VIE SENS DE LA MORT

    Or, sachant que le sens qu'on voit est relatif à notre "POINT DE VUE" d'une même réalité
    comme ici ce sont deux photographies d'une même feuille de papier pliée:

     



     





    CONCLUSION:

    Ainsi donc, la Terre va bientôt générer une humanité
    dont l'énergie sera inverse de celle de l'époque historique actuelle.


    Selon la Grande Tradition ésotérique,
    il fut une époque lointaine, oubliée,
    où l'humanité était dirigée par des femmes.

    Fini les "Temps de guerres".

    Peut-on imaginer des cheffes de nations
    Hilary ou Ségolène ...

    Pour être admis dans LA TERRE CREUSE, il faut être pacifique
    et procréateur de vie...

    Alors là, j'ose imaginer les conséquences de l'effet de l'inversion du champ magnétique terrestre
    sur nos ordinateurs et sur toute la haute technologie guerrière
    dont se pavanent orgueilleusement nos voisins du sud
    qui seront bientôt au nord :-)

     

     

     

     

    Ils vivent dans la planète Terre.

     

     

    terre_creusenbvide
     

    1950000 mètres Ez ( Épaisseur Écorce Terrestre Moyenne (m) )

    1,50295 Vt / Vz Facteur de proportion

    1,0029E-010 Nm²/kg² Gz (Constante Gravitationnelle d'une Terre Creuse avec 1950
    km d'Écorce)

    3,9735E+024 kg MasseZ (kg): Terre

    La croûte terestre serait entre 1950 km et 2850 km d'épaisseur.


     

     

    planetes-01
     

    La planète Mars pourrait entrer dans l'espace intérieur de la Terre.

    La Terre creuse est leur habitat depuis la nuit des temps.

     

     

     

    anciennecartemerlibre1
     
    terrecreuse3
     

    Et c'est ainsi qu'ils visitent et s'installent dans chaque planète qu'il désirent
    habiter.

     

    bombe-nucleaire

     

     
     

    Maintenant imaginez les effets des explosions thermonucléaires atomiques sur "le
    toit" de leur "maison".

    (Wikipedia)


    http://fr.wikipedia.org/wiki/Explosion_atomique#Reste_de_la_population


    Entre 1945 et 1971, les essais nucléaires atmosphériques ont libéré plus de cinq
    cent mégatonnes. À partir de 1963, des traités internationaux vont réduire les
    occurrences de ces essais, et les puissances nucléaires vont d'elles-mêmes
    éviter les tirs atmosphériques pour leur préférer des tirs souterrains ou en
    eau profonde.

    -Voyez sur la première image de ce message, en-haut, à droite, vers 1h05, le
    vortex créée dans l'écorce terrestre d'une explosion nucléaire souterraine.

    À la toute fin de cette vidéo de Youtube ont voit une explosion atomique
    souterraine et le narrateur ajoute que la pierre fond comme du beurre.


    http://www.youtube.com/watch?v=NOrZguuQeXA


    Ainsi donc,
    faut-il expliquer la raison du surcroit des observations de soucoupes volantes
    depuis 1947,

    2007 = 60e anniversaire du terme "flying saucer",


     karnold1

     lancé pour la première fois
    le 24 juin 1947 par Kenneth Arnold,
    sachant très bien qu'ils ont fait, de tous temps, des interventions dans notre
    Histoire (qu'il faudrait qualifier plutôt de "nos histoires").

    Vont-ils nous laisser longtemps
    "faire sauter la cabane"?

    Ils sont peut-être bien plus chez eux, eux que nous :-)

     

     

    374themefractale1

     

     

     

     
     
     


    Si l'on tient compte de l'ancienneté d'occupation
    ils étaient là, bien longtemps avant nous.

    Voir notre très très ancien Dossier:

    "CIVILISATIONS PERDUES" à ce lien.




    http://www.esoterisme-exp.com/Section_etoile/Civilisationsperdues/c1.php


     

     

     

     



     


    votre commentaire
  • <script type="text/javascript"> </script> <script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>
     
     
     
    110620_bj3af_terre-ameriquedunord_8
     

    De nombreux documents photos ramenés par les astronautes américains des missions Apollo successives, sont aujourd’hui classifiés Top Secret. Or, ces documents ne concernent pas uniquement la Lune. Certains concernent les pôles de la Terre. Voici par exemple une photo prise par l’équipage d’Apollo XI en juillet 1969, et qui est miraculeusement passée au travers des mailles des filets de la censure de l’administration américaine.




    Le trou du pôle nord photographié par Apollo XI ( juillet 1969 )



      puis une photo prise d'apollo 11, on y voit comme un trou noir qui semble aspirer les nuages dans s  

    Cette photo en apparence « anodine », révèle cependant la présence d’un trou noir à proximité du pôle nord. Ce trou noir semble absorber les nuages vers l’intérieur de la Terre.



    Les calculs effectués à partir de l’échelle de la photo aboutissent grosso modo à un diamètre du trou d’environ 900 à 950 Km, soit une circonférence de 2900 à 3000 mètres. Si ce trou correspondait à une ouverture dans la calotte polaire, elle serait située à environ 86° de latitude Nord. Or on sait que des rapports d’explorateurs, dont les conclusions sont restées secrètes (celles de l’Amiral Byrd notamment) mentionnaient un trou de 716 Km, pour une circonférence de 2250 Km, et une ouverture dans la calotte polaire à partir de 86,8° de latitude Nord. Cette photo semble donc confirmer à peu de chose près les conclusions du livre de R. Bernard, '' the hollow Earth '' paru bien avant la première mission Apollo.



    Par ailleurs, en regardant ce trou de plus près, on constate une dénivellation dans la hauteur des nuages visibles sur son pourtour. Le dénivelé correspond environ à la moitié du diamètre du trou, soit une épaisseur d'environ 400 km. Or on sait que les plus hautes couches de nuages de l’atmosphère dépassent rarement une altitude de 50 000 pieds {soit 15 km}. Cela signifie que les nuages photographiés à l’intérieur du pourtour du trou sont à environ 385 km en dessous du niveau du sol !!!



    Voilà pourquoi cette photo aurait dû faire partie de l’ensemble des documents de la NASA classifiés Top-Secret, car en démontrant l’existence d’un trou béant à l’extrême nord de notre planète, elle contredit toutes les données scientifiques habituellement acceptées par la science officielle. Il s’agit d’un trou tellement immense que l’on arrive même pas à en voir le fond !
    Cette photo a été prise au mois de juillet, époque de l’année où il fait jour au Pôle Nord 24 heures sur 24 ; c'est pourquoi le trou dans les nuages est si clair et si visible. Or le fond de ce trou n'est pas blanc, comme devrait le refléter la couche de glace et de neige qui est supposée y rester 365 jours par an. Pourquoi ? simplement parce qu’il n’y en a pas. Et pourquoi n’y en a-t-il pas ? parce que ce trou communique avec le centre de la Terre qui est une région au climat tempéré et agréable en toutes saisons !



    Signaux radio du centre de la Terre reçus par la NASA :



    Le très sérieux journal canadien ''Weekly World News'' a publié le 14 février 1995 un article qui prouve à nouveau la théorie de la Terre creuse. Voici le titre de cet article : « Cap Canaveral, Floride - La NASA reçoit des signaux radio qui viennent de l'intérieur de la Terre. Des experts pensent que ces signaux sont émis par une forme de vie intelligente et très développée ! »



    Un haut responsable de la NASA qui ne veut pas dire son nom affirme dans l’article qu’il existe sous terre des êtres qui cherchent à entrer en communication avec nous. « Quels qu’ils soient, - dit-il - ils disposent d'une technologie qui est capable d'envoyer des signaux à travers l'écorce terrestre, des centaines de kilomètres de terre et de roche ».



    Des scientifiques auraient perçu les premiers signaux le 30 octobre 1994, grâce à des satellites très sensibles. Depuis ce jour, les émissions se sont renouvelées à intervalles réguliers, déclare le responsable de la NASA. « Les signaux radio seraient composés d'un code mathématique très complexe, qui nous a convaincus que nous étions en contact avec une colonie d'êtres vivants dont l'intelligence est sans doute supérieure à la nôtre ». Il précise que les scientifiques n'ont pas eu trop de mal à déchiffrer les messages, mais il a refusé plusieurs fois de révéler ce qu'ils contenaient.



    « Je ne dirais pas que les messages sont de nature hostile, mais leur contenu pourrait provoquer des controverses et des inquiétudes », ajoute-t-il. « Comme beaucoup d'éléments dépendent de l'interprétation, je suis d'avis d’attendre avant de déclarer quoi que ce soit qui pourrait mettre l'opinion publique dans un état d'excitation et d'anxiété ».



    L'informateur continue en expliquant que les scientifiques de la NASA sont frustrés par le fait qu'ils n'ont pas réussi à localiser cette « civilisation souterraine », et qu'ils ne sont pas en mesure, avec la technologie dont ils disposent, de répondre aux messages. « Ils en savent plus sur nous, que nous sur eux. Ils ont ainsi trouvé un moyen de communiquer avec nous, de façon régulière; nous, par contre, ne savons mêmes pas comment les joindre. Leurs messages montrent qu'ils ont des connaissances étendues sur la vie à la surface de la Terre, alors que nous n'avons pas d'explications sur la possibilité du développement et de la survie d'une vie intelligente dépourvue d'oxygène et de soleil » (Note d’O.D.R. : à moins que la Terre ne soit creuse, qu’il n’y ait à l’intérieur une source d’énergie et de lumière, et de l’oxygène en abondance, comme cela a été confirmé par Omraam Mikhaël Aïvanhov et de nombreux clairvoyants).



    Le responsable de la NASA ajoute que les scientifiques estiment que cela pourrait être la découverte la plus importante et la plus retentissante depuis des siècles. Et l’article finit par cette phrase : « Nous avons longtemps espéré devenir les maîtres de l’univers ; maintenant nous reconnaissons qu'il existe des territoires inexplorés à l'intérieur même de notre planète, ce qui pourrait être de première importance pour notre avenir ».



    Que contiennent réellement ces messages ? Pourquoi la NASA se sent-elle mal à l'aise de révéler à l'opinion publique qu'elle est en communication avec l'intérieur de la Terre ? Quelles sont les exigences contenues dans ces messages qui poussent la NASA à refuser d'en parler ? Comme les messages ne semblent pas hostiles, ils ne peuvent donc pas mettre sérieusement les populations en danger. Ce sont donc une fois de plus les forces politiques et économiques qui se sentent menacées et qui imposent leur veto à la diffusion de l’information. C'est certainement la raison pour laquelle les scientifiques ont soi disant « besoin de temps pour interpréter correctement » les messages souterrains, avant qu'ils ne soient rendus publics.



    Tout cela rappelle étrangement les aventures de l'amiral Byrd, au cours de son vol du 19 février 1947 dans la région polaire, et ce qu'il lui est ensuite advenu, quand il a voulu publier les messages des habitants du Centre de la Terre.



    Mais, contrairement à ce qui s'était passé à cette époque, où l’on l'avait réduit au silence en ridiculisant la théorie très ancienne de la Terre creuse, les scientifiques semblent aujourd’hui vouloir préparer l'humanité pas à pas è la réalité d'une Terre Creuse. C’est aussi un acte d’humilité qui leur est demandé, car indirectement, cela les amènera à admettre que la théorie du noyau terrestre ferrugineux en fusion qu’ils ont soutenue depuis des décennies ne tient pas.



    Mais pour le moment, chacun continue à mentir, y compris le responsable de la NASA cité dans l’article, puisqu’il affirme que « nous n'avons aucun moyen de communiquer avec cette civilisation. » D'autres sources affirment pourtant que ces êtres essaient au contraire depuis longtemps de faire comprendre à nos dirigeants que le surarmement et l'énergie nucléaire peuvent signifier notre perte, ce qui implique que des échanges ont bien eu lieu et que s’ils en avaient la possibilité, les êtres de la Terre Creuse ne se contenteraient pas d'une communication à sens unique. En réalité, ce mensonge de la part de la NASA la dégage de la responsabilité de publier toute information à ce sujet.



    Apparemment, la civilisation souterraine n'est pas seulement plus développée que la nôtre, elle connaît également les conditions qui règnent dans notre monde, et elle est capable non seulement d'envoyer des messages codés que la NASA n'a aucun mal à déchiffrer, mais également de recevoir la totalité des informations émises depuis l’ensemble la surface de notre planète.
     


    votre commentaire
  • <script type="text/javascript"> </script> <script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

     

     

    C'est ensuite en 1943 que Ray Palmer, à la recherche d'histoires sensationnelles à publier, repère un certain Richard Shaver, qui prétend entendre depuis des années des voix pendant qu'il soude. Ces voix lui expliqueraient comment les Deros, des créatures vivant sous terre, contrôlent la vie à la surface de la Terre à l'aide de rayons maléfiques. Ses histoires, qui remportent un franc succès, sont publiées dans un magazine jusqu'en 1948. Le magazine Life évoque à nouveau les théories de Shaver en 1952.

     

     

    En juin 1970, lorsque Palmer publie d'authentiques photographies satellite qui montrent ce qui semble être un énorme trou noir au Pôle Nord, les théoriciens de la Terre creuse du monde entier trouvent leurs croyances confirmées — et la controverse commence : la Terre est-elle vraiment creuse ? Et de tels trous existent-ils aux pôles ?

     

    La possibilité que la Terre soit creuse, qu'elle puisse être pénétrée par des trous aux pôles Nord et Sud, et que des civilisations secrêtes florissent toujours en son sein (telles les Deros et Teros de Shaver), a été imaginée depuis des temps immémoriaux. On raconte que le héros babylonien Gilgamesh, à la recherche de l'immortalité, avait visité un ancêtre, Utnapishtim ; dans les entrailles de la Terre ; le héros Grec Orphée tente de sauver sa femme morte Eurydice d'un enfer souterrain ; on disait que les pharaons d'Egypte connaissaient le monde souterrain, qu'il pouvaient rejoindre au travers de tunnels secrets cachés dans les pyramides, les Incas, fuyant les pillards espagnols, auraient transporté la plupart de leur trésor dans la "Terre intérieure" ; et les boudhistes croient depuis longtemps que des millions de personnes vivent à Agharta, un véritable paradis souterrain.

     

    Cependant, le "trou" de la photo ne reflètait que la limite de couverture photographique du satellite, qui, depuis son orbite, n'allait pas jusqu'aux pôles, comme de nombreuses autres panoramas satellitaires.

     

    Plus tard, Raymond Bernard 1 exploite encore cette idée .

     

    Toutefois, Desmond Leslie considère cette théorie comme de la mauvaise science-fiction. Il ajoute : Qui voudrait redescendre sous terre après en être sorti ?

     

    Les expéditions polaires ou l'avènement de l'ère spatiale, paradoxalement, ne mettent pas complètement un terme à la théorie de la terre creuse : certaines images satellites montrent des dépressions troublantes  et l'idée d'un complot visant à cacher à l'humanité qu'elle vivrait sur une terre creuse (d'où sortiraient les ovnis par des trous aux pôles) reste présente. Une conspiration qui ne serait pas parvenue à dissimuler ou maquiller ces photos donc, et dont d'autres photos des pôles  ou arguments théoriques relatifs à la formation des planètes et des astres en général, ou montrant que la gravité serait nulle au sein d'une terre creuse  ne pourront jamais empêcher d'imaginer.

     

     

     

     
     

    Les phénomènes d'aurores aux pôles, qui se produisent sur Terre comme sur d'autres planètes, et leurs photographies ont parfois été interprétées comme des preuves de la théorie de la terre creuse.


    votre commentaire
  • <script type="text/javascript"> </script> <script type="text/javascript" src="http://pagead2.googlesyndication.com/pagead/show_ads.js"> </script>

     

     


    votre commentaire